Ah si……

« Ah, si j’étais humain, je n’aimerai pas ça! » Monsieur et Madame Tourterelle sont bien décontenancés devant le manque de jugeote de Monsieur et Madame Humain. Ils vivent sous le même toit, chacun de son côté du mur ; les oiseaux sous l’avancée des combles et les Hommes dans la maison. Au lever du jour, Monsieur et Madame Tourterelle s’affairent déjà résolument à leur journée, madame roucoulant ses directives à monsieur et lui de même !  « coucou-cou, coucou-cou…… » Et cela pendant des heures ! Monsieur et Madame Humain excédés par tant d’incivilités rouspètent au fond de leur lit ! A l’heure où Monsieur et Madame Tourterelle prennent un instant de repos, Monsieur et Madame Humain entament leur journée de travail chacun de son côté, sans jamais se rencontrer. Comme les oiseaux, les Hommes travaillent dur, pour amener un peu de confort dans leur logis. Les oiseaux comptent l’un sur l’autre sans se perdre de vue très longtemps, et pour garder le contact ils s’appellent en roucoulant. Monsieur et madame Humain comptent l’un sur l’autre aussi et se parlent avec un drôle de rectangle qu’ils ne quittent que très rarement. Et alors que le soleil disparait derrière l’horizon, Monsieur et Madame Tourterelle s’endorment épuisés, blottis plume contre plume, tendrement dans la chaleur de leur nid, veillant l’un sur l’autre avec tendresse. Monsieur et Madame Humain, malgré la fatigue ne veulent pas dormir, ils veillent encore longtemps devant cette horrible boite à image qui hurle des sons affreux, sans même se regarder ou se dire un mot. Et puis harassé de fatigue l’un se lève douloureusement pour rejoindre son lit, l’autre viendra plus tard, il faut finir le programme ! Leur rectangle à communication posé à proximité au cas où ils auraient des choses à se dire. Et monsieur Humain avant de sombrer dans le sommeil, se dit : « si j’étais un oiseau, je profiterai de ma vie ! »

Lydie

Écouter la lecture de ce texte : https://www.mixcloud.com/radio-mne/avosplumes31/