Dans mon village de la vallée du Florival, qu'elles sont belles les hirondelles.

Elles volent à tire-d'aile, virevoltent dans le ciel, descendent en chandelle,

offrant, à nos yeux émerveillés, un spectacle d'une grande beauté.

Les étourneaux, en vol groupé, apparaissent, disparaissent dans les hautes herbes du pré

et réapparaissent, en totale harmonie.

Ils font leur show et créent de jolis tableaux. Quel magnifique ballet.

Les voilà dans le cerisier. Ecoutez-les gazouiller et commenter leur belle journée.

Aaaaah. Une corneille, mâle ou femelle, de noir vêtue, arpente allégrement la prairie.

Elle se gave avec énergie. Enfin rassasiée, sur un poteau, elle s'est perchée.

Elle observe l'horizon avec attention.

Tiens, n'est-ce pas un héron, la tête dans le cou et le dos rond ?

Et là-haut, des canards, évoluant en escadrille ?

Quel bonheur d'observer les oiseaux, grands et petits,

plaisir des yeux et de l'ouïe.

Si j'étais un oiseau, je m'envolerai très haut,

je ferai des loopings, des piqués vitesse grand V.

Portée par le vent, je volerai sur le dos, c'est rigolo.

Je testerai les vols stationnaires pour admirer la nature entière

et, comme un rossignol, je chanterai pour toute la Terre.

 

Danièle MULLER

Écouter la lecture de ce texte par Alicia Schneider : https://www.mixcloud.com/radio-mne/avosplumes13/