A vos plumes…

 

Nous nous trouvons ici ou là, à vol d’oiseau,

Dans « un trou de verdure où chante une rivière »,

Comme l’écrit si bien le poète Rimbaud,

L’homme aux semelles de vent, amateur de vers.

Voici, niché au cœur de notre belle Alsace,

Un village ravitaillé par les corbeaux

Où, gais comme des pinsons, tous les tourtereaux

Peuvent s’aimer et voler de leurs propres ailes

En liberté, sans craindre d’y laisser des plumes…

Ainsi, petit à petit, l’oiseau fait son nid,

Clouant le bec à ceux qui, bavards comme des pies,

Donnaient des noms d’oiseaux à qui, autrement, pense.

Sans prise de bec, sans se voler dans les plumes,

Juste avec des mots, les voici le bec dans l’eau,

Ces braves petites cervelles de moineaux,

Merles moqueurs devenus pigeons par sottise.

A ceux qui croient fuir les problèmes à tire d’aile,

Tout prêts à suivre le premier vol d’étourneaux,

Qui répètent comme des perroquets rebelles

De simples mots qui peuvent faire de grands maux,

Je vous le dis tout haut : « Si j’étais un oiseau,

Je voudrais être l’oiseau rare, celui qui

Prend la plume pour oser dire avec ses mots

Que le monde est beau lorsque l’on croit en la Vie. »

Estelle Coquet 

 

Écouter la lecture de ce texte : www.mixcloud.com/radio-mne/avosplumes70